Les taux de crédit vont-il augmenter dans les mois à venir ?

En ce qui concerne le fait de voir les taux de crédit en hausse très prochainement, l’évolution demeure incertaine. Après tout, début 2019, les experts ont prévu une hausse des taux de crédit, et finalement, ça n’était pas le cas. Du coup, rien n’est encore prédit d’avance pour cette année 2020, et ce, malgré la crise internationale causée par le Coronavirus.

Différents facteurs peuvent jouer grand pour influencer une éventuelle hausse ou baisse du taux de crédit dans les mois à venir.

Les taux ont légèrement augmenté depuis le début de l’année

Force est de constater que les taux ont déjà subit une certaine hausse depuis le début de cette année 2020. Les banques ont été influencées par les mesures prises par la banque de France, et les pressions règnent actuellement avec des recommandations plus strictes.

Face à un taux directeur revu à la hausse, les taux des banques primaires ont subit une augmentation généralisée, et ce, dans presque tous les domaines. Un grand revirement de la situation pour les emprunteurs qui ont pris l’habitude de négocier à des taux bas.

Mais personne ne sait encore comment cette situation va évoluer. Et anticiper une éventuelle hausse ou baisse dans les mois qui suivent n’est pas encore sûr. Est-ce que la pression de Bercy va pousser les banques à maintenir voir durcir leurs conditions d’accès à un crédit, et les taux vont-ils être revus à la hausse ?

Pour le moment, le chemin semble déjà emprunter cette tournure. Il y a encore quelques jours, le 24 mars dernier, le taux de crédit immobilier a enregistré une hausse moyenne de +0.14%. Et même si la hausse n’est pas encore trop exagérée, la tendance va-t-elle se poursuivre au cours des mois qui suivent ?

Pas de remontée des taux en 2020 !

Telle est l’affirmation de certains spécialistes actuellement. Au vue de la conjoncture actuelle qui risque de fragiliser plusieurs secteurs, y compris celui des banques, le nombre d’emprunteurs risquerait de connaître une chute libre. C’est pour cette raison que certains acteurs préfèrent actuellement se retenir et modérer leur hausse si nécessaire.

Les chiffres sont plutôt encourageants, jusqu’ici, il n’y a pas d’augmentation trop exagérée de la part des établissements de crédit. Au contraire, certains ont même choisi de baisser leur taux. Depuis le début du mois de mars, certains établissements proposent des taux immobiliers plus attractifs, avec une baisse moyenne de -0.36%. Plus encourageant encore, il est tout à fait possible de trouver des offres de crédits à taux bas en région. Cela dépendra surtout de la durée du crédit encourue.

De ce fait, pour le moment, les taux sont plus ou moins maintenus. Seul l’avenir sera décisif pour la suite…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top